Imagerie 3D

3D

la 3D, une autre vision

Bien que l’imagerie 2D offre un très grand nombre d’informations, certains ouvrages complexes sont difficiles à modéliser mentalement dans l’espace. Aujourd’hui, l’évolution des technologies acoustiques et même laser, offrent une vision plus immersive grâce à la 3D. Alors que les images « classiques » se limitent à une vision en plan pris avec un angle particulier fixe, l’imagerie subaquatique 3D permet de saisir toute la complexité de l’ouvrage. Il devient alors possible de choisir n’importe quel point de vue.

3D statique VS 3D dynamique

La diversité des ouvrages a inspecté nécessite de mettre en place des technologies adaptées aux conditions rencontrées. Lorsque les ouvrages sont peu étendus, la numérisation 3D s’effectue en prenant plusieurs « poste » d’observations créant ainsi plusieurs nuages de points. Ceux-ci sont par la suite ré-assembler par post-traitement afin de donner l’ouvrage dans son ensemble. Cette méthode permet d’obtenir un rendu précis pour distinguer d’éventuels désordres ou particularités de petites tailles. Dans le cas d’ouvrages plus étendus, comme des canaux, ou pour du suivi en direct, comme lors d’assistances aux travaux sous-marins, la solution de la 3D statique devient beaucoup trop contraignante. Il devient nécessaire de passer à de la 3D dynamique. Cette 3D dynamique permet d’obtenir un nuage de points restreint en instantané afin de visualiser forme et volume en direct depuis les écrans de contrôle.

3D
3D

Les atouts de la 3D

La 3D offre plusieurs avantages. Elle fournit tout d’abord une vision tridimensionnel plus intuitive pour le public. Les nuages de points permettent d’effectuer des mesures et de mettre à l’échelle les différentes structures qui composent un ouvrage. Par son grain, elle permet de déterminer la morphologie des structures observés. L’ensemble du nuage de points peut offrir la possibilité de créer des plans précis de l’ouvrage lorsque ceux-ci son inexistant. Il peut être possible de géoréférencer l’ensemble du nuages afin de remettre l’ouvrage dans son contexte géographique.

3D