Imagerie 2D

Caméra télévisuelle, une première vision

La caméra télévisuelle fut le premier outil mis en oeuvre pour obtenir une vision subaquatique. Son atout principal et d’offrir une vision sensiblement identique à la vision de l’œil. Grâce à la connexion en direct, cette vision est retransmise du robot sous l’eau au poste de commande en surface, où tous les acteurs d’un chantier peuvent apprécier la progression du ROV sur l’ouvrage. L’avantage considérable de la caméra télévisuelle est que les images 2D obtenues sont très facile a interprétées. Cette vision à bien malheureusement plusieurs problème sous l’eau : son champ est limité et la qualité de la vision est fortement dépendant de la qualité de l’eau.

Video

Sonar 2D, une vision périphérique

L’utilisation d’onde sonore sous l’eau a permis l’élaboration de sonar. Le sonar 2D permet d’avoir une vision périphérique autour du ROV. Il va scanner en temps réel autour du robot afin de d’observer les différents éléments pouvant être problématique pour l’avancée du robot, ou l’étendu des désordres. Il peut être monté aussi bien en vertical qu’en horizontal pour couvrir parement de barrage ou radier sur le fond. Une fois les images mis bout-à-bout, il nous est possible de reconstituer l’ensemble d’un pan de l’ouvrage sous la forme d’une image globale.

2D sonar

Caméra acoustique, une vue à toute épreuve

Combinant l’efficacité de la vision télévisuelle et les technologies de restitution d’image par sonar, la caméra acoustique est une avancée majeure dans la vision subaquatique. Cette caméra acoustique offre une vision temps réel sur une grande ouverture de champs. En plus de cela, l’utilisation d’ondes acoustique permet de s’affranchir de la turbidité de l’eau. Grâce à sa couverture, nous pouvons agir par anticipation. Nous pouvons alors éviter les obstacles et repérer en avance d’éventuels désordres.

Acoustique-Video
3D

La vision en 2D n’est parfois pas suffisante. Pour rendre compte des volumes nous pouvons déployer des sonars 3D